fbpx

Sep

16

Nouvelle étude de cas publiée auprès de la CCMP par les professeurs d’Ascencia !

Les équipes pédagogiques d’Ascencia Business School ont rédigé l’étude de cas « Poyta : d’une stratégie de vente B to C au développement d’un portefeuille professionnel ». Ce cas rédigé par Agathe Mongénie et Amina Rouatbi, professeurs et Aurélia Nove-Béatrix, responsable des études, porte sur une entreprise spécialisée dans la vente au détail de mobilier et d’objet de décoration.

La publication d’études de cas constitue l’une des contributions intellectuelles de l’équipe de recherche d’Ascencia Business School.

La CCMP, qu’est-ce que c’est ?

La CCMP, Centrale de Cas et de Médias Pédagogiques est un organisme spécialisé dans l’édition, la publication et la distribution d’études de cas d’entreprise. On y retrouve notamment des études de cas venant d’écoles prestigieuses comme Harvard, Kedge Business School, l’ESSEC ou encore HEC. Avoir son étude de cas diffusée par la CCMP, c’est un gage de qualité. En effet, une étude diffusée est une étude de cas qui a réussi à passer toute en série de critères stricts, lui permettant d’être reconnu. Ces critères sont au nombre de 12 :

  1. Exposer une articulation didactique pertinente entre la problématique traitée dans le cas et sa mise en perspective avec les concepts académiques sous-jacents.
  2. Proposer des scénarios d’animation du cas correspondant à une pédagogie plus ou moins guidée en fonction des publics et des objectifs de formation visés.
  3. Inclure des scénarios d’animation diversifiés et alternatifs en fonction des types d’utilisation du cas (cas de décision, cas d’analyse, de synthèse…) et du temps d’animation dont on peut disposer.
  4. Encourager une démarche d’analyse des apprenants en l’incitant à aller puiser eux-mêmes les informations.
  5. Intégrer des conseils d’utilisation et transferts de bonnes pratiques d’usage des outils pédagogiques fournis (tableurs de simulation, témoignages filmés réels, documents d’entreprise), pensés et organisés de façon cohérente et en relation explicite avec l’objectif pédagogique identifié.
  6. Assurer deux animations du cas auprès de 2 publics différents et un retour d’expériences sur les animations réalisées (réussites, difficultés, effets atypiques…).
  7. Permettre une adhésion au récit par les apprenants en incluant une dynamique d’identification. La mise en situation du dilemme managérial dans le récit de l’exposé du cas met-elle l’apprenant en situation d’entreprise ?
  8. S’interroger sur l’efficience du rythme de la scénarisation du cas : ce cas est-il un outil pédagogique qui permet un apprentissage rapide des concepts à traiter ?
  9. Réfléchir à la temporalité du cas : la thématique traitée dans ce cas pourrait-elle être d’actualité pendant 3-4 ans ?
  10. Utiliser les modèles de style Word de la CCMP pour l’énoncé du cas et la note pédagogique (voir le mode d’emploi). Relecture formelle du manuscrit (coquilles, syntaxe et registre de langue).
  11. Organiser de façon cohérente les fichiers qui composent le manuscrit et s’assurer que les fichiers fournis sont compatibles pour une distribution en ligne.
  12. Se conformer aux normes éditoriales de publication : respect du copyright et de la limitation de citations, obligation de citation de sources utilisées, engagement sur le caractère original de l’œuvre.

Quels avantages pour Ascencia Business School d’avoir ses travaux diffusés par la CCMP ?

Tout d’abord, cela montre que nous entamons une démarche de publication de nos propres travaux. Nous avons depuis longtemps maintenant au sein d’Ascencia Business School, une véritable expertise en management. Mais dorénavant, notre expertise nous permettra d’apporter notre pierre dans ce grand édifice que représente l’ensemble des publications en management. Cette démarche que nous entamons aujourd’hui nous permettra donc de développer une véritable notoriété en tant qu’école et d’être reconnu par nos paires en tant qu’expert du domaine. Nos travaux pourront être également réutilisés par d’autres écoles, des IAE ou autres établissements institutionnels, boostant également notre notoriété auprès des managers de demain. Demain s’écrit donc maintenant… !

Conclusion

Depuis notre création, nous avons grandi et gagné en reconnaissance dans notre secteur, mais également sur notre territoire en étant une école fière d’être reconnu par les étudiants et les entreprises franciliens. Aujourd’hui, c’est une étape de plus qui vient d’être franchies, marquant le début d’une reconnaissance accrue, tant pour l’école que pour l’ensemble de nos personnels et étudiants.

?
?