Fév

4

Madelyne Grossepièce : « Ascencia, c’est le choix d’une école accessible, diplômante et professionnalisante »

Actuellement en Bachelor 2 au sein d’Ascencia Business School sur le site d’Evry, Madeline Grossepiece nous dévoile son parcours. Ambitieuse et dynamique, cette étudiante hyperactive est un véritable exemple : championne de handball et étudiante en alternance, elle suit également un double cursus à distance au sein d’une université, et projette de passer un an en Irlande avant de revenir poursuivre ses études au sein d’Ascencia.

 Pourquoi avez-vous choisi d’étudier à Ascencia ?

 J’ai choisi d’étudier à Ascencia car c’est l’une des seules écoles de commerce et de management à proposer un cursus en alternance dès la première année de Bachelor. Je souhaitais dès le départ créer mes premières expériences professionnelles. La sélection des étudiants prend également en compte leurs projets et leurs ambitions, Ascencia fut donc une évidence pour moi. De plus, l’école offre la possibilité d’effectuer l’ensemble de son cursus du Bachelor 1 au Ms 2 en alternance avec une reconnaissance des diplômes par l’Etat, via la certification RNCP.

Depuis la terminale, je souhaite me spécialiser dans le commerce international, Ascencia m’offre cette possibilité dès le Bachelor 3 en alternance avec en plus des enseignements effectués à 50% en anglais, ce qui accentue la dimension internationale unique de l’école. Ascencia Business School, c’est le choix d’une école de commerce accessible, diplômante et professionnalisante.

Que pensez-vous de l’enseignement reçu en bachelor ?

 L’enseignement en Bachelor est complet. Il permet d’obtenir des bases théoriques avec des enseignements comme le droit, la culture générale ou encore l’économie mais également des compétences métiers à visée technique qui sont plus axées sur nos expériences, qu’elles soient actuelles ou futures. Le but est d’expliquer puis de mettre en pratique des cas d’entreprise aussi bien généraux que spécifiques, dans les domaines du marketing ou de la communication.

Tout au long de notre cursus en Bachelor, les enseignements sont évolutifs et en corrélation avec le développement de nos missions en entreprise. Les 2 jours de cours sont indispensables pour les 3 autres jours de la semaine en entreprise. Par ailleurs, ce rythme permet d’avoir une présence chaque semaine en entreprise, idéale pour assurer une relation client/fournisseurs sans difficulté.

L’école apporte un enseignement de qualité avec une association constructive entre enseignants et professionnels. Cela permet de tirer le meilleur de chaque étudiant. En plus de cela, lors de chaque début année, les étudiants sont curieux de découvrir les nouveaux enseignements qu’offre l’école ; je pense par exemple au Personal Branding, un cours vivant nous faisant évoluer dans le monde professionnel. Ascencia est une école de commerce où le challenge et le travail d’équipe sont mis en avant lors de temps forts, organisés sur plusieurs jours. Chaque promotion du Bachelor 1 au Ms 2 crée des projets d’entreprise présentés lors d’un pitch final. Ces exercices permettent de mettre en application toutes les ressources nécessaires dans une ou plusieurs matières. En Bachelor 2 par exemple, il s’agit de mettre en place une campagne de communication.

Vous êtes en Bachelor 2 seulement et êtes déjà sous contrat d’alternance. Comment avez-vous obtenu votre poste d’attachée commerciale au sein de l’entreprise Wittur Group ?

J’ai obtenu ce poste par le biais d’une envie d’apprendre sans faille ; j’ai une soif de connaissance. J’ai suivi plusieurs heures de séminaires de recherche d’entreprise dans les locaux de l’école afin d’apprendre à chercher un contrat d’alternance, connaître les codes de conduite à respecter, ainsi que les spécificités de ce cursus. Suite à cela, j’ai passé plusieurs heures sur internet et les réseaux professionnels à scruter la moindre offre en alternance. Je me suis créé une adresse mail professionnelle et mon style vestimentaire est devenu professionnel également. Mes deux seuls critères étaient de travailler au sein d’un service commercial et d’apprendre chaque jour un peu plus. C’est cette polyvalence qui m’a ouvert les portes de mon contrat actuel.

Pour moi, être en deuxième année post-bac ne signifie pas que je n’ai pas de compétences ou de facultés. Le plus important, c’est la volonté de travailler, l’envie d’apprendre et surtout de croire en ce que l’on peut apporter à l’entreprise.

En quoi consistent vos missions ?

Étant attachée commerciale, mes missions sont diverses et évolutives et me demandent de mobiliser différentes connaissances apprises à l’école. J’effectue le principal de mes missions au sein du service commercial mais je suis également amenée à réaliser des missions ponctuelles dans d’autres services. Du côté commercial, j’établi des devis et saisis des commandes sur deux CRM. Mon entreprise ayant une dimension internationale, il est dans mes missions de gérer les commandes provenant de l’étranger ainsi que de veiller aux différents incoterms applicables. J’envoie ensuite les délais de livraison aux clients et assure le respect de ces derniers. L’autonomie acquise en entreprise m’a permis d’obtenir une nouvelle mission au service commercial, qui m’est propre. Je suis en charge d’analyser des données Excel entre le nombre de devis que les chargés d’affaires effectuent et le nombre de commandes que les clients passent.

Les données sont collectées et analysées via des tableaux croisés dynamiques afin d’être par la suite communiquées au directeur commercial. Cette mission me demande de mobiliser des compétences techniques sur les CRM, Excel mais aussi des compétences commerciales afin d’optimiser la relation client. Il s’agit d’un premier pas vers le poste de directeur commercial, que je souhaiterais occuper d’ici 5 ans. Au niveau des achats, j’effectue des modifications techniques auprès des fournisseurs sur le CRM puis leur renvoie la commande d’achat modifiée. Au service logistique, je prépare les commandes clients lorsque les produits sont réceptionnés dans l’entrepôt.

J’ai coordonné deux projets au sein de l’entreprise : le premier fut la gestion d’un jeu concours organisé par mon entreprise lors d’une journée portes ouvertes. J’ai créé les règles du jeu concours ainsi que l’affiche de communication et enfin diffusé l’information auprès de mon N+1. Lors de cette même journée portes ouvertes, les clients portaient des badges que j’avais créés via un publipostage. Le second projet fut la gestion de la boite commune au sein de mon service. J’ai mis en place des procédures communes de gestion de traitement de mail afin d’en optimiser l’utilisation quotidienne.

Que pensez-vous du système de l’alternance ?

Pour moi, l’alternance est un tremplin dans le monde professionnel. Il peut paraître anodin d’écrire un mail, pourtant un mail professionnel est une compétence qui s’acquière par l’expérience en entreprise. L’alternance permet de transformer les appris en acquis. Le monde en entreprise est en pleine mutation, et c’est aujourd’hui la combinaison diplômes/expériences qui prime pour les recruteurs. En effet, ils recherchent des employés polyvalents sachant s’adapter rapidement à toutes situations. Pour cela, il faut déjà avoir été confronté à des cas similaires et l’alternance répond à ce critère, grâce à une durée supérieure aux stages de fin d’année par exemple.

Le monde professionnel de demain se construit autour de son réseau, l’alternance permet la création d’un réseau enrichi et fort, qui offre de nombreuses opportunités. Une fois qu’on est entré dans le système de l’alternance, on ne peut plus s’en passer.

Quelles sont selon vous les qualités nécessaires pour réussir à conjuguer les cours et le travail ?

Des qualités comme le dynamisme et la motivation sont indispensables. C’est un choix de cursus unique qui demande de l’implication. Être en alternance c’est conjuguer différentes casquettes, aussi l’assiduité est une qualité essentielle. C’est en cela que les bénéfices de l’alternance feront leurs preuves dans le monde professionnel. La conjugaison cours/travail est procurée par un leitmotiv, il est important de croire en ses ambitions et de se donner des objectifs à court, moyen et long terme afin d’avancer un peu plus chaque jour. Un échec n’est pas une fatalité ; cela apporte une force et une maturité supplémentaire pour le lendemain. Enfin, la dernière qualité qui permet de conjuguer cours et travail est la polyvalence. Le simple fait de changer dans la même semaine d’établissement, de ville ou de moyens de transports montre bien que la polyvalence est une qualité qui ne doit pas être sous-estimée.

Vous avez un parcours assez atypique, puisqu’en plus de vos cours et de votre alternance, vous êtes également une sportive de haut niveau, et suivez en parallèle de vos études un cursus en anglais au sein d’une université. Comment arrivez-vous à concilier toutes ces activités ?

 Mon parcours atypique est ma plus grande force. Pendant deux ans, j’ai suivi un parcours de sportive de haut niveau de handball au sein d’un internat, cela m’a demandé des ressources, qui m’ont forgé une personnalité et des valeurs qui me sont chères comme la détermination, l’ambition ou encore l’esprit d’équipe.

Ma curiosité culturelle et mon goût pour la connaissance m’ont amenée cette année à suivre un double cursus. Dans un premier temps, je suis en Bachelor 2 à Ascencia dans un cursus en alternance, et dans un second temps, en licence 1 Économie et Gestion au sein de l’Université Paris Saclay dans un cursus en enseignement à distance sélectif. Ce double cursus demande de la rigueur, de l’autonomie et de l’assiduité. Pour concilier les 2 cursus, l’organisation est primordiale. Tous les dimanches, j’établis mon emploi du temps de la semaine : il inclut les cours à Ascencia, mes horaires de travail au sein de mon entreprise, mes séances quotidiennes de sport et enfin mes cours en e-learning à l’université. Le rythme est intense, c’est ce qui me plait, c’est ce que j’ai toujours cherché, je suis une acharnée de travail ; mes journées commencent à 6h et se finissent à 23h. Je ne vois pas toutes ces activités comme des barrières mais au contraire comme des propulseurs. En arrivant à tenir ce rythme, je serai à même d’occuper un poste à responsabilité sous pression. Le sport m’a appris à gérer mon stress face aux difficultés. Étant un profil atypique, je me différencie face aux recruteurs, c’est ce qui m’a permis de décrocher mon poste actuel.

Vous avez pour projet de partir l’an prochain étudier en Irlande dans une université partenaire d’Ascencia Business School. Comment ce projet vous est-il venu à l’esprit ?

Ce projet ne m’est pas venu du jour au lendemain, cela a muri pendant une année. Depuis le lycée, mon niveau d’espagnol est supérieur à mon niveau d’anglais et cela ne correspond qu’à moitié à la carrière que je veux entreprendre. Souhaitant par la suite suivre la spécialisation commerce international en english track tout en continuant l’alternance, être bilingue m’est indispensable. Mon année de Bachelor 1 a été le déclenchement de cette prise de conscience. Je n’ai pas un niveau d’anglais courant et cela me desservira à un moment clé de ma carrière, c’est inévitable. Partir étudier à l’étranger durant 9 mois en immersion a été une évidence. Ascencia m’a encouragée et suivie dans mes démarches. En relation avec la responsable pédagogique de l’école puis le directeur général du groupe Collège de Paris, mon choix s’est porté sur la capitale irlandaise, Dublin, au sein d’une université partenaire ; l’Emerald Cultural Institute. Le choix de Dublin est un défi personnel, l’accent y est très prononcé cela va me demander de faire preuve d’une grande adaptabilité, une qualité nécessaire en entreprise. L’Emerald Cultural Institute est une université particulièrement intéressante pour moi puisqu’elle propose un programme en commerce international. Je vais pouvoir devenir bilingue et avoir une introduction du programme de Bachelor 3. L’objectif à moyen terme étant de devenir trilingue, un atout pour occuper le poste de directrice commerciale Europe. La réussite de ce projet représentera l’aboutissement de mon premier cycle d’étude et laissera place à de grandes ambitions.

?
?