Alternance : Ascencia témoigne pour le Parisien Etudiant

Avr

19

Alternance : Ascencia témoigne pour le Parisien Etudiant

Ce mois-ci, Zoom sur Ascencia Business School dans le Parisien Etudiant, en kiosques et en ligne.

Alternance. Les entreprises créent leurs classes dédiées

Pour dénicher les talents et maintenir leur niveau d’excellence, certaines entreprises vont jusqu’à co-construire des modules d’enseignement adaptés

Pour former ses futurs auditeurs, le cabinet Deloitte fait appel à l’École supérieure de gestion et d’expertise comptable (ENGDE) à Paris, depuis la rentrée 2014. Douze élèves sur treize, de la première promo, sont aujourd’hui en CDI au sein de la société. « Nous voulions diversifier les profils que nous recrutons. C’est la raison pour laquelle nous avons embauché des titulaires du diplôme de comptabilité et gestion (DCG) pour les accompagner pendant deux ans vers l’obtention du diplôme supérieur de comptabilité et gestion (DSCG) », explique Stéphane Ménard, associé Audit et responsable du Parcours diplômant Deloitte.

Être en phase avec l’activité

Pour la firme, l’intérêt de créer une classe dédiée en partenariat avec l’ENGDE était aussi de pouvoir caler le rythme de l’alternance sur celui du cabinet.« Dans l’audit, le pic se situe entre décembre et mars. Pendant cette phase, l’immersion en entreprise est essentielle pour la progression des étudiants et leur compréhension du métier. Un rythme de trois jours en entreprise, deux jours à l’école ou inversement ne convient pas à notre activité », précise-t-il.

Se caler sur le recrutement

Le Groupe La Poste dispense également des cursus en alternance permettant d’obtenir un diplôme d’État ou un titre professionnel homologué, en partenariat avec différents établissements d’enseignement. Mais, depuis peu, il privilégie le niveau bac +3. Car, à la différence d’un BTS qui se déroule obligatoirement de septembre à juin, il offre plus de souplesse à l’entreprise qui peut démarrer ses formations en fonction de ses périodes de recrutement. L’idée est d’éviter toute rupture entre la fin de l’alternance et le CDI. Environ 150 futurs conseillers financiers recrutés à bac +2 sont ainsi formés par an. « Notre objectif est de proposer un contrat à 80 % d’entre eux », affirme Pascal Picault, directeur des Formaposte d’Ile-de-France et de Midi-Atlantique, les CFA dédiés aux métiers de La Poste. Pour 2018, le Groupe envisage d’étendre sa filière bancaire en alternance jusqu’au niveau bac +5 et de former ainsi ses conseillers en patrimoine.

66 % des apprentis sont des garçons et 34 % des filles
. (Source : Dares 2015)

 

Interview

Fabrice Vigreux,
Directeur du développement, Ascencia Business School

« Notre objectif est d’accompagner nos élèves vers un métier »

Ascencia axe sa pédagogie sur l’alternance. Pourquoi ce choix ?
En effet, toutes nos formations sont accessibles en alternance, de la première année post-bac à bac +5. Cela permet aux étudiants d’acquérir une maturité professionnelle et facilite leur insertion dans le monde du travail. Notre objectif est de les accompagner vers un métier. Nous proposons plusieurs filières classiques d’école de commerce, tel que le management, la stratégie d’entreprise, les ressources humaines ou encore le marketing. Plus de 80 % de nos étudiants sont en poste dans les six mois qui suivent l’obtention du diplôme.

Comment cet accompagnement se réalise-t-il ?
Dès février, nous organisons des séminaires afin d’aider les élèves à formuler leur projet, trouver le secteur et l’entreprise qui leur conviennent le mieux. Nous travaillons comme des chargés en recrutement, au cas par cas.

Comment assurez-vous le lien avec les entreprises ?
Nous réalisons un point tous les deux ou trois mois avec elles pour suivre l’évolution de nos alternants. Par ailleurs, nous organisons des entretiens individuels réguliers avec ces derniers pour s’assurer qu’ils remplissent bien leurs objectifs et les aider à s’améliorer si besoin.

 

Alternance. Témoignages d’apprentis : ils l’ont fait et ne regrettent rien

Anthony Soubrier,
Titulaire d’un bachelor Négociation vente à Ascensia, chef de produit chez Jungheinrich

« Un investissement pour le futur »

Anthony a pratiqué l’apprentissage en deuxième année de BEP Mécanique, ce qui lui a vite appris à jongler entre les cours et sa vie en entreprise. « Il faut être organisé et ne surtout pas accorder de priorité à l’un plus qu’à l’autre », confie-t-il. Sur sa lancée, il a décroché son bac pro Mécanique véhicule automobile puis est entré à Ascencia Business School où il a encore suivi deux formations en alternance pour obtenir un BTS Management des unités commerciales puis un Bachelor Responsable du développement commercial et marketing, parcours Négociation vente.

« J’ai très vite compris que l’alternance était un vrai tremplin. À la différence d’un stagiaire, vous êtes considéré comme un collaborateur de l’entreprise. On vous donne des missions et on attend de vous des résultats, dit-il. Le rythme est soutenu, mais lorsque je voyais mes camarades en formation initiale durant les vacances, je me disais que mon apprentissage était un investissement pour le futur. Mes efforts ont porté leurs fruits car, après mes études, il a été facile de vendre ma candidature. J’avais déjà un grand nombre d’expériences professionnelles et je connaissais parfaitement les codes de l’entreprise.
Pendant mon BTS j’ai travaillé en tant que conseiller clientèle chez un distributeur spécialisé dans les carrelages, puis j’ai passé trois ans, en préparant mon bachelor, chez Fenwick-Linde, le leadeur de la manutention. Là, j’ai commencé par le marketing opérationnel : j’étais chargé du lancement d’une nouvelle gamme, avant de devenir très vite chef de produit. Aujourd’hui, j’occupe ce même poste, mais chez un concurrent du secteur, Jungheinrich. J’ai eu la chance, dans les entreprises où j’ai travaillé, de rencontrer des gens qui ont cherché à me faire évoluer. Cela a toujours été enrichissant. »

SOURCE : http://etudiant.aujourdhui.fr/etudiant/info/alternance-les-entreprises-creent-leurs-classes-dediees.html
http://etudiant.aujourdhui.fr/etudiant/info/alternance-temoignages-d-apprentis-ils-l-ont-fait-et-ne-regrettent-rien.html

?
?
?